I was there. Mutek

the field mutek

Bon, finis les folies.  Retour rapide sur le weekend Mutek:

Modeselektor & Megasoid ont parfaitement rempli les attentes.  Des basses bien grasses, du beat qui arrache, du visuel qui déchire bref, un esti de bon show!

Kid Koala n’a pas assez renouvelé son set depuis la dernière fois que je l’ai vu et le son m’apparaissait déficient.  Ça ne m’a pas trop emballé.  PikNic Dubstep a la Sat aussi m’a somme toute déçu.  J’n’étais pas vraiment dans le mood et la Sat de jour avec un éclairage inexistant n’était pas l’endroit stimulant dont je rêvais.  De retour au Metropolis, Radioslave a vraiment fait un set ennuyant.  Tellement linéaire qu’il était impossible de décoller.

The Field fut m’a surprise du weekend.  Le mec compose généralement seul, mais pour le show, c’était un trio synth/machine, guitare et drum.  Avec un son très différent de From Here We Go Sublime, beaucoup plus rock et puissant, mais toujours aussi hypnotique.  Beaucoup de nouvelles tracks qui laisse présagé un éventuel album, dans un futur que l’on espère, rapproché. Dément.

Noze fut égal à leur réputation: Completement défoncés, en parfaite symbiose avec la crowd, un beat riche et entrainant qui nous faisait oublier qu’au dessus de nos têtes, il pleuvait.

The Field – The Little Heart Beats So Fast

Mutek Website


One response to “I was there. Mutek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :