Web – M.I.A. Confronts the Haters @ Pitchfork

34628mia-5.jpg 
well, on peut reprocher plusieurs trucs à M.I.A.

Perso, ça me fatigue un tantinet qu’elle soit convaincue qu’elle est dans une catégorie à part, que ce qu’elle fait est complètement nouveau et qu’elle repousse les barrières des genres… euh non, désoler de peter ta bulle, mais lots of artists/bands been there done that avant toi.

Y a aussi le fait qu’elle est de la catégorie des femmes oppressées et enragées… Ces femmes qui, lorsque critiqué pour quoi que ce soit, jette tout le blâme sur les vilains hommes qui n’acceptent pas ou ne peuvent comprendre qu’une femme puisse se rendre à un certain niveau de créativité, de talent, de succès ou de [insérer n’importe quoi ici et l’exemple est toujours valable] et qui préfèrent fermer les yeux ou carrément dénier voire éronner les faits blablablabullshitcalissblablabla…  Je ne veux pas m’éterniser là dessus, mais je ne pense pas que je suis quelqu’un de sexiste.  Au contraire, plutôt que de les rabaisser, il m’arrive fréquemment de bullshitter n’importe quoi avoir l’air attentif alors qu’en fait je chante dans ma tête / faire semblant que je porte un intérêt quelconque à des merdes comme Desperates Housewives ou Entourage / d’avoir de bonnes discussions franches et intéressantes ayant pour simple but de les ramener chez moi pour une nuit torride / d’échanger un numéro de tel, un mail… n’importe quoi caliss / d’assouvir mon insatiable curiosité vouée au culte féminin.

Nah, trêve de pitrerie, combiné le fait qu’elle croit qu’elle est vraiment unique & innovatrice avec le fait qu’elle rejette toute forme de questionnement sur ses démarches ou sur sa vision prétextant une vendetta féminine de la part des méchants médias et on obtient un bizarre de résultat qui laisse un p’tit goût amer au fond la gorge.  Tsé, tu veux qu’on te traite like a man et bien take it like a man.  Pas man comme un homme au sens propre, man comme dans arrête-de-jouer-la-victime.  anyway…

J’ai envoyer le pot en guise d’intro, mais il est amorti par l’énorme bouquet de fleurs qui lui revient de surcroit:  Elle a vécu une jeunesse de pauvreté et de misère, a continue à se battre pour ses pairs, elle a des convictions implacables qui lui donnent tout son mordant, elle fait des beats solide, des structures et des mélodies surprenantes incroyablement addictives, les textes sont généralement incisifs propulsé par un flow et un timbre de voix propre à elle.  Bref, elle a tout mon respect pour ce qu’elle est/fait même si elle n’est pas les Beatles…

Tout ça pour en arriver à la minute potinons avec Pitchfork… Entrevue téléphonique plutôt croustillante entre un journaliste du réputé site web et la principale intéressée qui semblait en avoir gros sur le coeur… Elle reproche à Pitchfork d’avoir mentionné à plusieurs reprises que Diplo était en fait, le Mastermind behind MIA, qu’il avait créer la presque totalité des Beats et réaliser une bonne partie d’Arular alors qu’en fait, il n’en est rien.  D’où sa frustration envers Pitchfork qu’elle accuse presque d’avoir propagé ça volontairement n’acceptant pas le fait qu’une femme puisse avoir créer Arular.

C’est ça que je trouve un peu poussé.  Check, c’est beau té en criss, ils se sont trompés et n’ont peut-être pas vérifié leurs sources comme ils auraient dù avant d’écrire les articles, mais give it up la conspiracy féminine, c’est un petit gros non?

anyway, allez lire l’entrevue si ça vous tente, y a des bouttes un peu confus, elle semble vouloir détourner les questions sur sa relation avec diplo le plus rapidement possible passant parfois du coq à l’âne entre les causes humanistes qu’elle défend et l’oppression féminine envers sa petite personne.

Parcontre, on n’apprend vraiment pas grand-chose sur le new album…

quoi? qu’est-ce que vous dites? vous aimeriez entendre un extrait Kala? ouin ok mais allez acheter l’album parce que c’est vraiment bon…

M.I.A. – Paper Plane

M.I.A. Confronts the Haters (Interview w/ Pitchfork)
M.I.A. Website
M.I.A. MySpace


2 responses to “Web – M.I.A. Confronts the Haters @ Pitchfork

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :